Plan de protection des agents publics : lutte contre les violences en milieu de travail

Contexte de l’Initiative

Face à une augmentation des violences envers les agents de la fonction publique, Stanislas Guerini, ministre de la transformation et de la fonction publiques, a lancé un Plan de protection des agents. Ce plan vise à répondre efficacement aux agressions subies par les professionnels, notamment les agents de guichet.

Objectifs du plan

Ce Plan de protection des agents publics se concentre sur trois enjeux majeurs : mieux qualifier les actes de violence, mieux prévenir ces actes, et mieux protéger les agents. L’idée est de ne plus laisser les agents seuls face à ces menaces.

Mesures clés du plan

  1. Mise en place d’un baromètre annuel : Pour obtenir des données fiables sur les violences, une enquête annuelle mesurera les actes violents subis par les agents.
  2. Création d’un Comité de protection : Ce comité assurera le suivi des mesures du plan et produira un état des lieux des violences.
  3. Fonds d’accélération pour la sécurisation : Un million d’euros sera alloué pour le déploiement rapide de dispositifs de sécurisation.
  4. Formations et sensibilisation : Les agents recevront une formation dédiée à la prévention des incivilités.
  5. Accord national avec les forces de l’ordre : Pour déployer des actions de prévention dans les services publics.

Renforcement légal et protection fonctionnelle

Le plan prévoit des évolutions législatives pour permettre à l’administration de porter plainte au nom de l’agent et élargir la protection fonctionnelle aux proches de l’agent.

Conclusion : un engagement ferme pour la sécurité des agents

Le Plan de protection des agents publics marque un engagement significatif pour la sécurité des agents de la fonction publique. Il représente un pas important dans la lutte contre la violence au travail et souligne le soutien inconditionnel aux agents dans l’exercice de leurs fonctions.

FAFPT CD62

Compare