Temps de travail des jeunes agents : une charge plus lourde pour les moins de 30 Ans

Les heures de travail varient avec l’âge dans la Fonction publique

Selon le rapport annuel 2023 sur l’état de la fonction publique, un fait notable a été observé : le temps de travail des jeunes agents dans la fonction publique est légèrement plus élevé que celui de leurs collègues plus âgés. Alors que les agents de moins de 30 ans ont travaillé en moyenne 1 619 heures en 2022, ceux âgés de 30 à 49 ans et de 50 ans et plus ont respectivement enregistré 1 609 et 1 597 heures.

Une répartition inégale des charges de travail

Cette différence de charge de travail peut s’expliquer par la concentration des moins de 30 ans dans des métiers exigeants comme la police, le militaire ou les sapeurs-pompiers. De plus, la tendance en 2022 montre une baisse du nombre d’heures effectives travaillées pour les moins de 30 ans, contrastant avec une légère augmentation pour les agents de 50 ans et plus.

Réduction des écarts et changements dans les heures supplémentaires

Bien que l’écart entre les moins de 30 ans et les autres tranches d’âge se soit réduit, les jeunes agents ont connu une baisse plus marquée des heures supplémentaires. Parallèlement, les avantages tels que les congés payés, RTT, ou CET ont principalement augmenté pour les agents de plus de 30 ans.

Équilibre travail-vie : un enjeu majeur

Ces données soulignent l’importance de l’équilibre travail-vie dans la fonction publique. L’attention portée aux jeunes agents, en particulier, est cruciale pour assurer leur bien-être au travail et prévenir l’usure professionnelle.

Parallèlement, la FA-FPT CD62 souligne la nécessité de travailler sur les fins de carrière notamment au sein du Département afin de prendre en compte la pénibilité des métiers et d’aménager pour les séniors encore en activité la transition vers la retraite.

Vers un avenir plus équilibré

En conclusion, la FA-FPT CD62 souligne l’importance de soutenir les agents de tous âges dans leur parcours professionnel.

Un équilibre de travail sain est essentiel pour le bien-être et l’efficacité des agents publics.

Le syndicat s’engage à accompagner ses membres dans la recherche de cet équilibre et à plaider pour des conditions de travail équitables pour tous.

C’est le sens de l’implication de la FA-FPT CD62 dans l’élaboration de la charte bien vivre ensemble au travail au sein du Conseil départemental du Pas-de-Calais.

FAFPT CD62

Compare