Retraite progressive : un pont entre travail et retraite

La retraite progressive représente une option de plus en plus prisée par les fonctionnaires en fin de carrière. Ce dispositif innovant permet de combiner travail à temps partiel et perception partielle des pensions de retraite.

Qu’est-ce que la retraite progressive ?

La retraite progressive est un mécanisme permettant aux agents en fin de carrière de réduire leur temps de travail tout en commençant à toucher une fraction de leur pension de retraite, tant de base que complémentaire. Ce dispositif est particulièrement avantageux car il offre une transition douce entre la vie active et la retraite, évitant ainsi un arrêt brusque du travail.

Critères d’éligibilité à la retraite progressive

Pour être éligible à la retraite progressive, vous devez vous approcher de l’âge légal de départ en retraite, soit à 2 ans ou moins. L’âge minimum légal de départ en retraite est identique pour les fonctionnaires de catégorie active et sédentaire. À terme, il sera nécessaire d’avoir au moins 62 ans pour pouvoir bénéficier d’une retraite progressive.

Conditions de durée de travail et d’assurance

Pour bénéficier de ce dispositif, vous devez justifier d’une durée d’assurance de 150 trimestres et exercer une activité salariée à temps partiel entre 50 % et 90 % d’un temps complet. Cette condition de durée de travail n’est pas exigée si vous occupez un emploi à temps non complet ou incomplet, à condition que la durée totale de travail ne dépasse pas 90 % d’un temps complet.

Démarches pour la retraite progressive

Vous êtes fonctionnaire territorial, votre demande de retraite progressive doit être adressée au Conseil départemental, qui la transmettra à la CNRACL. Il est conseillé de présenter cette demande au moins 6 mois avant la date de départ souhaitée. Le versement de la retraite progressive débute un mois après l’acceptation de votre demande par la CNRACL.

Calcul de la pension pendant la retraite progressive

Pendant votre retraite progressive, vous percevez une fraction de votre pension de retraite, qui varie en fonction de votre durée de travail à temps partiel. Par exemple, un temps partiel à 60 % vous donne droit à 40 % du montant de votre retraite provisoire.

Conclusion : un soutien constant du syndicat FA-FPT CD62

La FA-FPT CD62 se tient aux côtés de ses agents pour les accompagner dans leur transition vers la retraite progressive. Nous nous engageons à fournir informations, soutien et conseils pour que chaque agent puisse aborder cette étape avec sérénité et confiance. La retraite progressive n’est pas seulement un dispositif ; c’est une opportunité pour préparer un avenir plus sécurisé et serein.

Retrouvez le guide complet de la retraite progressive dans la Fonction publique en cliquant ici.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter!

FAFPT CD62

Compare