Prestations Interministérielles d’Action Sociale : les montants 2024

Dans un contexte économique marqué par une inflation croissante, l’administration vient d’annoncer une nouvelle très attendue par les agents de la fonction publique : les prestations d’action sociale ont été revues à la hausse. Cette décision, qui concerne diverses aides telles que la prestation repas, l’aide à la famille, l’allocation pour enfant handicapé et les subventions pour séjours d’enfants, vise à offrir un soutien accru aux fonctionnaires dans leur quotidien.

Une réponse concrète à l’inflation

L’augmentation des barèmes des prestations d’action sociale est une mesure directe prise pour contrer les effets de l’inflation sur le pouvoir d’achat des agents. Cette initiative souligne l’engagement de l’administration à soutenir ses employés face aux défis économiques actuels.

Détail des nouvelles mesures de soutien

Parmi les mesures annoncées, l’allocation pour enfant handicapé et la prestation repas se distinguent par leur impact significatif sur le budget des familles concernées. Ces aides, essentielles pour de nombreux agents, représentent un pilier du soutien de l’État à ses fonctionnaires.

Allocation pour enfant handicapé

Cette allocation est destinée aux familles ayant à charge un enfant handicapé. L’augmentation de son montant témoigne de la volonté de l’administration d’apporter un soutien renforcé à ces familles, leur permettant de mieux faire face aux coûts spécifiques liés au handicap.

Prestation repas et aide à la famille

La prestation repas et l’aide à la famille sont deux exemples concrets de la manière dont l’administration cherche à améliorer le quotidien des agents. Que ce soit pour aider à couvrir les frais de nourriture ou soutenir les dépenses familiales diverses, ces augmentations sont un signal fort de l’attention portée aux besoins des fonctionnaires.

Subventions pour séjours d’enfants

Les subventions pour les séjours d’enfants constituent une autre facette importante de l’action sociale interministérielle. En augmentant les montants alloués, l’administration facilite l’accès à des vacances et des activités enrichissantes pour les enfants des agents, contribuant ainsi à leur épanouissement.

Dans un environnement économique incertain, cette revalorisation des prestations d’action sociale reflète la reconnaissance de leurs contributions essentielles à la société et l’importance de leur bien-être et celui de leurs familles.

Pour la FA-FPT CD62, cette revalorisation devrait être indexée sur la hausse du coût réel des prestations aidées et non sur la seule inflation constatée en 2022.

Cette reva­­lo­­ri­­sa­­tion reste trop faible au regard de la hausse de cer­­tains tarifs et du reste à charge gran­­dis­­sant pour les agents, dans un contexte de forte inflation (5,9 % en 2022 et 4,9 % en 2023).

Voici le tableau des prestations 2024 :

PRESTATIONSMontants 2024
 
RESTAURATION
Prestation repas1,62 €
 
AIDE A LA FAMILLE
Allocation aux parents séjournant en maison de repos avec leur enfant26,16 €
 
SUBVENTIONS POUR SÉJOURS D’ENFANTS
En colonies de vacances 
enfants de moins de 13 ans8,40 €
enfants de 13 à 18 ans12,70 €
 
En centres de loisirs sans hébergement 
journée complète6,06 €
demi-journée3,06 €
 
En maisons familiales de vacances et gîtes 
séjour en pension complète8,84 €
autre formule8,40 €
 
Séjours mis en œuvre dans le cadre éducatif 
forfait pour 21 jours ou plus87,05 €
pour les séjours d’une durée inférieure, par jour8,40 €
 
Séjours linguistiques 
enfant de moins de 13 ans8,40 €
enfant de 13 à 18 ans12,71 €
 
ENFANTS HANDICAPÉS
Allocation aux parents d’enfants handicapés de moins de 20 ans (montant mensuel)183,00 €
Séjours en centres de vacances spécialisés23,96 €
Allocation pour les jeunes adultes handicapés poursuivant des études ou un apprentissage entre 20 et 27 ans : versement mensuel au taux de 30% de la base mensuelle de calcul des prestations familiales

En tant que syndicat, nous saluons cette initiative et restons engagés à soutenir les agents dans leurs démarches et à défendre leurs intérêts.

Notre rôle est d’accompagner chaque fonctionnaire, en veillant à ce que ces mesures soient effectivement mises en œuvre et bénéficient à tous.

FAFPT CD62

Compare