CST du 16 février : intervention de la FA-FPT CD62 concernant le projet de réorganisation de la DEF

Ce 16 février, l’Administration présentait son projet de réorganisation de la DEF (Direction de l’Enfance et de la Famille).

Cette réorganisation représente un intérêt particulier et des enjeux importants quand on sait dans quelles conditions travaillent les collègues de la protection de l’enfance sur les territoires.

La FA-FPT CD62 a pu affirmer sa désapprobation concernant ce projet qui comporte certains non-sens notamment sur les créations de postes au siège qui ne soulageront pas les collègues des territoires dans l’exercice compliqué de leurs missions.

Les enfants ont besoin de places, les territoires ont besoin d’agents. Les territoires n’ont pas à fournir l’effort de devoir se séparer de collègues qui partent travailler au siège avec leur support de poste empêchant ainsi tout recrutement possible.

Il n’y a que les sourds et les aveugles pour ne pas entendre les collègues crier leur détresse et voir leur souffrance.

Tout ça doit cesser!

Il n’est plus possible de voir présenter des créations de postes alors que les effectifs sont ultra tendus partout sur les territoires.

Retrouvez ici notre intervention :

FAFPT CD62

Compare