Calcul de la rémunération en congé spécial : le mode d’emploi du juge

Le mode d’emploi judiciaire pour le calcul de la rémunération en congé spécial

Le congé spécial représente une disposition particulière au sein de la fonction publique, permettant aux agents de s’engager dans une activité rémunérée tout en restant fonctionnaires. Cependant, la question de la rémunération durant ce congé soulève régulièrement des interrogations. Un arrêt récent de la Cour administrative d’appel de Nantes, daté du 26 janvier 2023, apporte des éclaircissements précieux sur les modalités de calcul de cette rémunération.

Les principes du calcul de la rémunération

Selon la décision de la Cour, la rémunération du fonctionnaire en congé spécial qui exerce une activité rémunérée à l’extérieur peut être ajustée en fonction des revenus perçus. Ce cadre juridique vise à garantir une équité dans le traitement des agents publics, en évitant des situations où la somme des revenus pourrait dépasser ce qu’ils percevraient en étant en activité pleine et entière au sein de la fonction publique.

Application pratique et implications pour les fonctionnaires

L’arrêt de la Cour administrative d’appel de Nantes détaille le mode d’emploi pour le calcul de cette rémunération ajustée. Les fonctionnaires en congé spécial doivent déclarer les revenus issus de leur activité rémunérée. Ensuite, leur rémunération est recalculée pour tenir compte de ces montants, dans le but de préserver l’équilibre entre les revenus externes et les indemnités liées à leur statut de fonctionnaire.

Conséquences et perspectives

Cette décision souligne l’importance pour les agents de bien comprendre les implications financières du congé spécial. Elle rappelle également aux employeurs publics leur devoir de vigilance dans le calcul des rémunérations, afin de respecter les principes établis par la jurisprudence.

Le rôle de soutien du syndicat FA-FPT CD62

Dans ce contexte, le syndicat FA-FPT CD62 s’impose comme un acteur clé pour accompagner les fonctionnaires dans la compréhension et l’application de ces règles. Il veille à ce que les droits des agents soient respectés et que les procédures de calcul de la rémunération en congé spécial soient correctement appliquées, conformément aux dernières directives judiciaires.

Conclusion

Le récent arrêt de la Cour administrative d’appel de Nantes constitue un repère important pour les fonctionnaires en congé spécial. Il clarifie les règles de calcul de la rémunération, assurant ainsi une équité entre les agents.

Le syndicat FA-FPT CD62 continue de se mobiliser pour informer et soutenir ses membres face à ces évolutions législatives, affirmant son rôle de défenseur des intérêts des fonctionnaires territoriaux.

FAFPT CD62

Compare