Interrogations autour de la campagne de mobilité 2024 au Conseil Départemental du Pas-de-Calais

La campagne de mobilité 2024 pour les agents titulaires du Conseil Départemental du Pas-de-Calais a été lancée avec des particularités qui ont suscitées des questions de la part du syndicat, notamment en ce qui concerne le timing inusuel et le délai accordé pour soumettre les candidatures.

Lancement inattendu en mars :

Contrairement aux années précédentes, la campagne de mobilité de cette année a été annoncée tardivement, en mars, et pendant les vacances scolaires. Cette programmation soulève des interrogations, notamment sur les raisons de ce choix et son impact sur la disponibilité des agents pour préparer et soumettre leurs demandes.

Délai de soumission réduit :

Les agents disposent de seulement trois semaines pour exprimer leurs vœux de mobilité, et de seulement une semaine pendant la période scolaire ! La FA-FPT CD62 a adressé une courriel au Département pour demander des explications sur ce calendrier restreint, qui pourrait limiter les possibilités pour les agents de réfléchir pleinement à leur projet professionnel et de rassembler les informations nécessaires pour leur candidature.

Restriction aux postes non spécialisés :

Il convient de rappeler que la campagne de mobilité reste limitée aux postes non spécialisés. Bien que cette restriction ne soit pas une nouveauté, elle continue d’exclure une partie des agents désireux de changer d’établissement. Le syndicat reste attentif à ce que toutes les catégories de postes soient considérées de manière équitable dans les futures campagnes.

Exclusion des agents contractuels :

L’exclusion continue des agents contractuels de la campagne de mobilité est une source de préoccupation pour la FA-FPT CD62. Cette politique limite considérablement les perspectives de ces agents et va à l’encontre des principes d’équité et d’opportunité pour tous.

Demandes pour plus de clarté et d’équité :

La FA-FPT CD62 attend des réponses claires du Département sur les raisons de ces choix et sur les mesures qui seront prises pour assurer que tous les agents puissent bénéficier de manière équitable des opportunités de mobilité.

Conclusion :

La campagne de mobilité 2024 a suscité plusieurs questions importantes quant à sa planification et à ses restrictions. En tant que syndicat, nous continuerons de défendre les intérêts de tous les agents et de demander des clarifications et des améliorations pour garantir une procédure juste et inclusive.

FAFPT CD62

Compare